Monte Generoso
Stanserhorn

Aménagement de l’infrastructure ferroviaire 2035: l’UTP dit «oui, mais»

Depuis les années 1980, la clientèle des transports publics (TP) peut apprécier l’horaire cadencé intégral. Ensuite, le concept de Rail 2000 a notamment permis de mettre en place des relations toutes les demi-heures entre les grands nœuds suisses. Jusqu’à présent, l’offre ferroviaire de la Suisse s’est amplement fondée sur ce concept. Or, déjà aujourd’hui, de nombreuses lignes ont à nouveau atteint leurs limites de capacités, que ce soit dans le trafic voyageurs ou le trafic marchandises. Par surcroît, la demande du premier progressera de 51 % entre 2010 et 2040 et celle du second de 45 %, selon les perspectives d’évolution du transport publiées par la Confédération.
 
Afin de pouvoir satisfaire qualitativement ces demandes aussi à l’avenir, l’offre de l’ensemble des TP suisses doit bénéficier de vastes aménagements. Le Conseil fédéral propose d’aménager l’infrastructure ferroviaire d’ici 2035 à hauteur de 11,5 milliards de francs. Cette proposition est actuellement en consultation, et l’UTP la soutient sur le fond. Accordant une grande importance à l’amélioration de l’offre pour la clientèle, l’organisation faîtière des TP demande que l’horaire soit étoffé en règle générale à une cadence à la demi-heure, et au quart d’heure sur les tronçons les plus chargés. En ce qui concerne le trafic marchandises, des distributions express doivent être faisables partout en Suisse.
 
L’UTP est sûre d’une chose: l’offre de l’horaire est déterminante car les aménagements de l’infrastructure en découlent. Ces derniers doivent avoir lieu là où les clients du trafic voyageurs et du trafic marchandises en profiteront le plus. La branche des TP exige que les sous-projets de l’Étape d’aménagement soient encore améliorés en matière de coûts et d'efficacité d’ici leur réalisation. L’UTP souhaite enfin que l’aménagement partiel du tunnel de base du Lötschberg (TBL) soit compris dans le programme élaboré, mais sans qu’il ne porte préjudice aux autres mesures.