SOB
BLS

Conférence du VDV sur les bus électriques début février 2019 à Berlin

La nouvelle technologie ne s’est pas encore imposée: seuls 700 des quelque 55 000 bus allemands roulent à l’électricité. Des véhicules électriques de tailles diverses sont toutefois disponibles à la commande auprès de différents constructeurs.

L’infrastructure et la gestion de la recharge sont des facteurs clés en vue de l’introduction réussie de bus électriques. Cette infrastructure nécessite passablement de place dans les dépôts, tandis qu’une gestion intelligente de la recharge permet d’éviter des pics de consommation d’énergie et de maintenir les coûts à un faible niveau. Le développement de la technique des batteries se produit de manière évolutive, les batteries lithium-ion resteront la norme. À l’avenir, leurs coûts diminueront et leur densité énergétique augmentera.

Autre enseignement, le passage aux bus électriques ne peut pas être réalisé en remplaçant simplement les bus diesel, mais réclame de transformer une entreprise en profondeur. Cela nécessite de nouveaux processus, une nouvelle philosophie d’exploitation et une large mise à niveau du personnel à tous les étages et dans tous les métiers. Différentes entreprises allemandes ont commencé par de petits pas afin d’accumuler de l’expérience.

Les bus électriques sont plus chers que leurs pendants conventionnels. En Allemagne, les coûts supplémentaires sont actuellement assumés par d’importants programmes d’encouragement. Cependant, tôt ou tard, un financement durable par d’autres sources (prix des billets, contributions d’exploitation, etc.) sera indispensable.

En Suisse, de nombreuses villes ont aujourd’hui déjà une part élevée de mobilité électrique grâce aux trolleybus. Les systèmes et les réseaux existent et fonctionnent de manière stable depuis des années. Grâce à des blocs de batteries, les trolleybus modernes sont déjà à même de parcourir de longues distances sans ligne de contact et combinent ainsi les avantages des bus à batteries et ceux de l’alimentation par ligne de contact.