SBB Bahnhof Bern
Stanserhorn

Étape d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire 2035

12,89 milliards de francs pour l’étape d’aménagement 2035: l’UTP salue la décision du Parlement

Ce sont des chiffres impressionnants que l’Office fédéral de l’aménagement territorial a présentés en 2016 dans ses perspectives d’évolution du transport: la demande en transports publics progressera de 51 % d’ici 2040 et celle du trafic marchandises par rail de 45 %. Afin de pouvoir satisfaire cette demande dans les trafics voyageurs et marchandises à l’avenir également, il faut non seulement utiliser plus efficacement l’infrastructure existante, mais aussi aménager l’offre de l’horaire, ce qui nécessitera d’investir massivement dans de nouvelles infrastructures.
 
Le Parlement a approuvé pour l’étape d’aménagement 2035 un montant supérieur à ce qu’avait proposé le Conseil fédéral. En effet, le Conseil national a lui aussi accepté lors de la session d’été un crédit augmenté à 12,89 milliards de francs en y intégrant les gares de Winterthour Grüze et Thoune Nord.
 
Le Conseil fédéral avait approuvé à la fin octobre 2018 le message sur le plus important projet de développement ferroviaire depuis Rail 2000. Il proposait d’aménager l’infrastructure ferroviaire d’ici 2035 à hauteur de 11,9 milliards de francs.
 
L’Union des transports publics (UTP) se réjouit que le Parlement soutienne lui aussi l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire dans cet ordre de grandeur. Grâce à FAIF et au fonds d’infrastructure ferroviaire (FIF), le financement de l’exploitation, de la maintenance et de l’aménagement du réseau ferroviaire est maintenant garanti à long terme.

Downloads

Position de l'UTP (PDF)
Prise de position consultation (PDF)
Communiqué de presse