Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage

 
 

S'abonner à UTP INSIDE

 
 

S'abonner à RTE NEWS

 
 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
UTP INSIDE
TECH NEWS
RTE NEWS
CJ
SGZ
MGB
FLIRT
BLS
bvb
Nos thèmes > L’attelage automatique numérique (DAC) modernise le trafic marchandises ferroviaire

L’attelage automatique numérique (DAC) modernise le trafic marchandises ferroviaire

Depuis l’automne 2021, le premier train de marchandises numérique sillonne l’Europe afin de tester l’attelage automatique numérique (DAC) dans des conditions d’exploitation réelles. L’étroite collaboration nationale et la coordination à l’échelle européenne sont des facteurs importants pour la réussite de l’introduction du DAC.

Le trafic marchandises sur rail doit gagner en efficacité et en simplicité pour répondre aux besoins des clients et du marché, attirer davantage de marchandises sur le rail et ainsi atteindre les objectifs climatiques et de transfert du trafic à l’échelle de l’Europe. L’attelage automatique numérique (DAC) en est l’un des éléments clés. Celui-ci est censé remplacer d’ici à 2030 l’attelage à vis inefficace dont la manipulation est laborieuse et pénible physiquement pour le personnel. Un vaste projet d’expérimentation du DAC, mené par le consortium européen DAC4EU, est en cours.

L’attelage automatique numérique est le projet d’innovation prioritaire en matière de trafic marchandises ferroviaire en Europe. En Suisse, le projet est soutenu par l’Office fédéral des transports (OFT), l’Union des transports publics (UTP) et l’Association des chargeurs (VAP). Conjointement avec les entreprises de trafic marchandises ferroviaire et les propriétaires de wagons, ils élaborent un projet de consultation aux fins d’une prise de décision politique en faveur de l’introduction et du financement de l’attelage automatique numérique dans le trafic marchandises ferroviaire suisse.

dak4 wagen