Alter Browser
Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Close
Newsletter

S’abonner à UTP NEWS (public)

Actualités, positions et faits
 
 

S'abonner à UTP INSIDE (public)

Informations spécialisées bus, TRV/trafic local, trafic marchandises, trafic touristique, formation, RH, finances
 
 

S'abonner à RTE NEWS (public)

Informations spécialisées sur l’Ouvrage de référence en matière de technique ferroviaire (RTE)
 
 

TECH NEWS (pour les membres de l'UTP)

S’enregistrer et s’abonner

Informations spécialisées sur la technique et l’exploitation ferroviaire
 

e-newsletters

UTP NEWS
UTP INSIDE
TECH NEWS
RTE NEWS
Close
AB
BLS
SGV
RBS
CJ
VBG
MGB
Médias > Le Parlement traite d’adaptations des étapes d’aménagement 2025 et 2035 pour l’infrastructure ferroviaire

Le Parlement traite d’adaptations des étapes d’aménagement 2025 et 2035 pour l’infrastructure ferroviaire

Le Conseil fédéral a transmis le 23 août 2023 au Parlement le message relatif à l’état d’avancement et aux modifications des étapes d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire, ainsi que sur la Perspective RAIL 2050. Le message porte principalement sur des adaptations des étapes d’aménagement 2025 et 2035 déjà décidées. En outre, il porte à la connaissance des Chambres fédérales les plans à long terme de la Confédération pour les chemins de fer dans le cadre de la «Perspective RAIL 2050». L’UTP est invitée à participer à la fin octobre à l’audition par la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États (CTT-E). Notre association soutient sur le principe les adaptations proposées des étapes d’aménagement 2025 et 2035.

Les chemins de fer suisses développent continuellement leur réseau et leur offre. La base qui le permet est formée par les étapes d’aménagement décidées par le Parlement et financées par le Fonds d’infrastructure ferroviaire. Le Conseil fédéral demande à présent au Parlement d’adapter les deux étapes d’aménagement 2025 et 2035 et d’augmenter à cette fin les crédits d’engagement. Les modifications concernent d’une part des projets déjà décidés tels que l’aménagement à quatre voies entre Zurich et Winterthour (tunnel de Brütten) ou le tunnel de base du Zimmerberg II, et d’autre part de nouveaux projets qui doivent être intégrés à l’étape d’aménagement 2035. Le Conseil fédéral demande ainsi par exemple l’aménagement complet du tunnel de base du Lötschberg sur deux voies et la construction du nouveau tunnel Morges-Perroy en vue d’augmenter les capacités de l’axe Genève-Lausanne. Au total, le crédit de l’étape d’aménagement 2035 devrait être augmenté de 2855 millions de francs.

L’UTP soutient sur le principe les propositions d’adaptations des étapes d’aménagement. Elle demande cependant que la Confédération revienne sur le renoncement proposé à un préinvestissement architectural au tunnel de base du Zimmerberg II en vue d’une éventuelle bifurcation et d’une poursuite en direction de Wädenswil (tunnel du Meilibach), et souhaite que le projet soit réalisé dans le cadre de l’étape d’aménagement 2035.

Par ailleurs, l’UTP montre une grande retenue face à la décision de soutenir de nouveaux projets d’aménagement et de prioriser le maintien de la substance sur l’infrastructure ferroviaire existante. L’association présentera également cette position à la CTT-E le 30 octobre 2023 lors de l’audition à laquelle elle est invitée.