Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage

 

S'abonner à RTE NEWS

 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
TECH NEWS
RTE NEWS
MGB
bernmobil
CGN
NStCM
VBZ
Services > e-newsletters > eVoyage > 1-2020 > Les principaux sujets de l’UTP en 2020

Les principaux sujets de l’UTP en 2020


Convention de prestations 2021 – 2024: Au printemps, le Conseil fédéral approuvera le projet «Convention de prestations 2021 – 2024» à l’intention du Parlement. L’UTP veut d’une part s’engager en faveur dudit projet auprès des Chambres (dans le cadre d’une audition), et en souligner d’autre part la nécessité – smartrail 4.0 compris – à travers une présence commune dans les médias.

Augmentation de la part modale des transports publics: Plusieurs motions exigeant du Conseil fédéral qu’il présente un plan de mesures visant à montrer comment augmenter la part modale des transports publics ont été déposées pendant la session d’hiver. Les objectifs fixés par le Conseil fédéral (neutralité CO2 d’ici 2050) ne pourront certainement pas être atteints sans une telle augmentation, raison pour laquelle l’UTP rappellera lors d’événements importants le rôle capital que jouent les transports publics en tant qu’élément de la solution et non du problème que constitue la réalisation des objectifs climatiques.

Encouragement du renouvellement de la flotte par des bus respectueux de l’environnement: La mobilité électrique s’installe rapidement dans les transports publics, ce qui soulève la question du financement de bus écologiques dans plusieurs villes. Grâce notamment à l’UTP, la commission des transports et des télécommunications du Conseil national (CTT-N) a déposé une intervention à ce sujet, laquelle a été transmise par la Chambre basse lors de la session de printemps 2019. Le Conseil fédéral remettra son rapport en 2020. L’UTP attend des mesures concrètes de promotion de la mobilité électrique dans les transports publics routiers.

Réforme du trafic régional voyageurs (TRV): Le comité s’est exprimé en juillet 2019 sur le projet mis en consultation. La variante «séparation partielle», notamment rejetée par l’UTP, ne devrait pas avoir la partie facile. Cela devrait cependant être également le cas du souhait de l’UTP de voir allégées les règles d’utilisation des bénéfices. Le Conseil fédéral approuvera le message à l’intention du Parlement en cours d’année 2020.

Révision de la LTV, ouverture de la distribution aux tiers et protection des données: Le comité de l’UTP a émis au début 2019 des critiques sur le projet mis en consultation. L’avenir du projet est actuellement incertain. L’UTP continuera de s’engager afin que la large marge de manœuvre de la branche des transports publics soit préservée au maximum.

Loi e-ID: Les deux Chambres fédérales ont approuvé la loi e-ID lors de la session d’automne 2019. Le délai référendaire court jusqu’en janvier 2020. Si le référendum devait être saisi, l’UTP s’engagerait aux côtés d’autres associations dans la campagne en faveur de l’acceptation de la loi.