Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage

 

S'abonner à RTE NEWS

 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
TECH NEWS
RTE NEWS
RhB
SGV
NStCM
VBZ
SOB
VBL
Médias > La demande du trafic voyageurs reste nettement inférieure au niveau d’avant la pandémie de Covid-19

La demande du trafic voyageurs reste nettement inférieure au niveau d’avant la pandémie de Covid-19

10.8.2021 | La tendance est restée positive dans les transports publics en avril, mai et juin, mais le grand bond de la demande se fait toujours attendre après la drastique baisse due à la pandémie de coronavirus. Au deuxième trimestre 2021, la demande du trafic voyageurs sur le rail est restée environ 40 % inférieure aux chiffres de 2019, dernière année avant la crise. Le trafic marchandises ferroviaire s’en sort bien mieux et présente même une progression de 6 % par rapport au deuxième trimestre 2019.

L’évolution actuelle en comparaison avec l’année dernière n’est pas facile à interpréter, car le deuxième trimestre 2020, marqué par le premier semi-confinement et les importantes restrictions, a été celui de la chute brutale des chiffres des transports publics. La demande avait alors diminué de 64 % dans le trafic voyageurs. Cette année, la baisse est de 40,5 % (3,17 milliards de personnes-kilomètres) par rapport à 2019 (5,33 milliards de personnes-kilomètres). Cela correspond à une croissance de 65,2 % cette année par rapport au deuxième trimestre 2020. Les chiffres de fréquentation publiés par les CFF sont du même ordre: entre avril et juin 2021, le taux de remplissage des trains était plus de 40 % inférieur à celui de la même période en 2019 (Coronavirus: informations générales pour les médias | CFF News).

La situation est tout à fait différente dans le trafic marchandises ferroviaire, où la demande a fortement augmenté, non seulement en comparaison avec le deuxième trimestre de l’année dernière (+23,2 %), mais aussi par rapport à celui de 2019 (+6,1 %). La demande du trafic marchandises ferroviaire suisse réalise ainsi son meilleur résultat depuis 2016. Ce secteur avait déjà mieux résisté à la crise en 2020: sur l’ensemble de l’année, la demande n’y avait baissé que de 5,5 % malgré la pandémie.

Le nombre de sillons demandés a également connu une nette hausse de 12,7 % pour se monter à 50,4 millions. Cette augmentation est particulièrement frappante dans le trafic voyageurs, qui fonctionnait avec un horaire réduit au deuxième trimestre 2020 en raison des mesures ordonnées par les autorités. Par rapport à 2019, dernière année d’avant-crise, une légère croissance de 1,3 % est enregistrée, avec une modeste augmentation des sillons vendus dans le trafic voyageurs et une faible baisse dans le trafic marchandises. Cette dernière peut s’expliquer par des gains d’efficacité, c’est-à-dire des trains marchandises mieux chargés.

Vue d’ensemble

Prestations de transport 2e trimestre 2021 Évolution par rapport au 2e trimestre 2020
Personnes-kilomètres (milliards) 3,17 + 65,2%
Tonnes-kilomètres nettes (milliards) 3,2 + 23,2%
Sillons-kilomètres (millions) 50,4 + 12,7%
 

Perspectives

La demande du trafic voyageurs ferroviaire connaît actuellement des hauts et des bas. Selon les évaluations des CFF, le taux d’occupation a légèrement augmenté ces dernières semaines dans le trafic longues distances et le trafic régional, pour atteindre environ 60 % de celui de la même période de 2019 dans le premier et 70 % dans le second. Il est cependant encore trop tôt pour pronostiquer quand les chemins de fer retrouveront leurs chiffres d’avant-crise et à quel niveau la demande du trafic voyageurs se stabilisera à long terme.

Renseignements

Michael Ruefer, directeur suppléant de la LITRA  |  031 328 32 37
Floriane Moerch, porte-parole de l’UTP pour la Suisse romande  |  031 359 23 32

Le rapport trimestriel des chemins de fer de la LITRA et de l’UTP comprend le trafic des entreprises suivantes:
Trafic voyageurs: BLS, CFF, MGB, MOB, OeBB, RegionAlps, RhB, SBB GmbH, SOB, SZU, Thurbo, Tilo, TPF, TRAVYS, Zentralbahn.
Trafic marchandises: BLS Cargo, CFF Cargo, CFF Cargo International, DB Cargo, RailCare, TX Logistik, WRS.
Infrastructure: BLS Netz, CFF, HBS, SOB.

Téléchargements

Communiqué de presse (PDF)