Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage

 

S'abonner à RTE NEWS

 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
TECH NEWS
RTE NEWS
MGB
bernmobil
CGN
NStCM
VBZ
Services > e-newsletters > eVoyage > 1-2019 > L’UTP défend la mobilité électrique devant la CTT-N

L’UTP défend la mobilité électrique devant la CTT-N

La délégation de l’UTP a profité de son passage devant la commission des transports du Conseil national (CTT-N) pour illustrer en quoi la mobilité électrique est un sujet d’actualité. Elle l’est du fait, d’une part, des grands progrès accomplis dans le domaine et, d’autre part, de son arrivée plus rapide dans les TP que dans le trafic individuel motorisé.
De plus, Ueli Stückelberger et Ralf Eigenmann ont démontré que les bus électriques sont «tendance» à l’échelle mondiale et que divers pays les soutiennent financièrement. L’Allemagne par exemple finance 80 % des surcoûts. En Suisse, un financement partiel de ces frais supplémentaires serait possible par des moyens issus de la taxe sur le CO2 ou par un fonds séparé. Pour l’UTP, c’est cependant clair: sans financement, le passage à des flottes plus respectueuses de l’environnement sera poussif.
 
La CTT-N a reconnu que le développement technologique offrait également des solutions attrayantes pour les TP urbains. Au vu du nombre de questions techniques, juridiques et financières en suspens, la commission a déposé un postulat qui charge le Conseil fédéral de «présenter au Parlement, dans un rapport, des mesures visant à encourager financièrement le remplacement des bus diesel par des bus plus écologiques, utilisant une énergie non fossile neutre pour le climat (p. ex. des bus électriques)».