Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage

 

S'abonner à RTE NEWS

 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
TECH NEWS
RTE NEWS
MGB
BLS
STI
RhB
CJ
Services > e-newsletters > Newsletter des transports publics > 6-2019 - Informations de membres pour les chefs d'entreprises > Formation en technique ferroviaire: la nécessité d’agir a été identifiée

Formation en technique ferroviaire: la nécessité d’agir a été identifiée


L’une des raisons du nombre insuffisant de spécialistes en technique ferroviaire est l’accent mis sur les nouvelles technologies dans les hautes écoles. Les domaines classiques de l’ingénierie et des transports disparaissent toujours plus (manque d’attrait des métiers MINT). Un second défi, probablement plus important, est la formation continue des collaborateurs ferroviaires et la formation initiale et continue des personnes intégrant les domaines techniques en provenance d’autres branches. Dans les chemins de fer, les possibilités actuelles de formation continue ne sont que partiellement coordonnées, très fragmentées et découlent généralement des priorités du travail quotidien.

Afin d’assurer les compétences nécessaires en technique ferroviaire (moyens de transport sur rails) sur le long terme, les exigences actuelles et futures doivent être couvertes. La technique ferroviaire doit être rendue plus attrayante dans le but de maintenir les collaborateurs dans le système, de les perfectionner et de convaincre la relève. À cette fin, la branche a besoin de transparence quant aux offres de formation des entreprises et des hautes écoles, et de garantir les connaissances et compétences techniques spécifiques.

En conséquence, le comité de l’UTP a décidé de charger le groupe de travail «Formation en technique ferroviaire» d’élaborer un «concept de formation en technique ferroviaire» d’ici à l’été 2020, les décisions y relatives devant être prises d’ici l’automne de la même année. De plus, il a approuvé la création d’un nouveau poste à plein temps afin de renforcer l’équipe et d’intensifier les travaux relatifs aux RTE.