Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage

 

S'abonner à RTE NEWS

 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
TECH NEWS
RTE NEWS
RhB
STI
CJ
BLS
Services > e-newsletters > Newsletter des transports publics > 3-2018 - Informations de membres pour les chefs d'entreprises > Bus longues distances: le Conseil des États suit l’argumentation de l’UTP

Bus longues distances: le Conseil des États suit l’argumentation de l’UTP

Les nouvelles offres de bus longues distances font partie des objets traités dans le cadre du projet «Organisation de l’infrastructure ferroviaire» (OBI). Contrairement au Conseil national, le Conseil des États exige des règles du jeu claires, comme l’avait demandé l’UTP.
 
Pour débuter la session d’été, le Conseil des États a complété le projet OBI d’une disposition destinée à empêcher le «picorage» aux dépens du trafic régional. Cela se traduit concrètement par l’interdiction pour les bus longues distances de mettre en danger les autres offres de transport qui bénéficient d’une concession, tout en autorisant des offres de complément. Cela permet de protéger les investissements des pouvoirs publics. Le Conseil des États a approuvé la proposition de sa commission par 32 voix contre 10.
Lors du vote sur l’ensemble, la Chambre haute a approuvé à l’unanimité le projet OBI, qui retourne désormais devant le national. L’UTP travaille afin que ce dernier approuve le compromis des États concernant les bus longues distances et que l’ensemble des divergences puissent être éliminées en septembre lors de la session d’automne.