Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage (public)

Actualités du monde de l’UTP
 
 

S’abonner à la Newsletter TP (public)

Informations destinées aux cadres des entreprises membres
 
 

S'abonner à UTP INSIDE (public)

Informations spécialisées bus, TRV/trafic local, trafic marchandises, trafic touristique, formation, RH, finances
 
 

S'abonner à RTE NEWS (public)

Informations spécialisées sur l’Ouvrage de référence en matière de technique ferroviaire (RTE)
 
 

TECH NEWS (pour les membres de l'UTP)

S’enregistrer et s’abonner

Informations spécialisées sur la technique et l’exploitation ferroviaire
 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
UTP INSIDE
TECH NEWS
RTE NEWS
AB
vbg
SGV
BLS
TMR
mgb
ZVV
Formation dans les TP > Projets de formation en cours > Formation en technique ferroviaire

Formation en technique ferroviaire

Le manque de ressources qualifiées dans la branche des transports publics, en particulier dans les métiers techniques, représente un grand défi et demande que la branche agisse de manière proactive. Le comité de l’UTP a donc décidé de mettre en œuvre une initiative en faveur de la formation en technique ferroviaire.

On observe depuis un certain temps maintenant le manque de spécialistes en technique ferroviaire et la disparition du savoir-faire au sein de la branche. Le comité de l’UTP avait déjà mené une discussion de fond à la fin 2018 sur les mesures qui permettraient de maintenir, voire de reconstituer le savoir-faire relatif aux trains, Il avait soutenu le principe de mettre sur pied et de développer une initiative en faveur de la formation en technique ferroviaire.

Des analyses approfondies et des sondages réalisés auprès de la branche ont confirmé le besoin de connaissances sur le système et la technique ferroviaires. Le manque d’ingénieurs a été estimé à quelque 500 personnes par année, dont 100 pour la relève.

Téléchargement
Vue d’ensemble des connaissances du système (PDF)

Par connaissances du système, on entend la capacité de penser et d’agir vis-à-vis de l’offre, du matériel roulant et de l’infrastructure. Pour ce faire, il est indispensable de comprendre le processus de production ferroviaire. De plus, des compétences centrales sur l’interaction, le matériel roulant et l’infrastructure sont capitales.
Les intenses activités menées ces dernières mois dans le cadre du programme ont montré que la branche doit engager les ressources (en personnel) disponibles de manière ciblée. Souvent, la valeur des formations continues sur le système et la technique ferroviaires est sous-évaluée dans les entreprises. Par conséquent, les ressources nécessaires à la formation continue des collaborateurs et à l’enseignement font défaut ou sont reléguées après le travail quotidien.

Afin de tenir compte de ces résultats, le comité de l’UTP a décidé de mettre en œuvre un concept élaboré par le groupe de travail Formation en technique ferroviaire et recommandé par le comité de pilotage compétent et la commission de la formation. Ce concept doit permettre dans un futur proche de réaliser de premières mesures, d’atteindre des résultats et d’évaluer leur efficacité. La collaboration au sein de la branche pourra aussi être renforcée, et l’efficacité d’une collaboration plus étroite avec les prestataires de formation évaluée.

D’une part, des mesures définies seront appliquées en ce qui concerne les formations continues (W), d’autre part la visibilité de la technique ferroviaire doit être renforcée dans les hautes écoles (H). Les quick wins (Q) déjà approuvés sont en cours et commencent à fournir des résultats.

Téléchargement
Vue d’ensemble des mesures du programme de formation en technique ferroviaire (PDF)

Le programme se compose des mesures suivantes, qui seront mises en œuvre d’ici fin 2023 comme sous-projets par des groupes de travail, dont certains doivent encore être déterminés. Ces groupes se composent de représentants d’entreprises de chemins de fer et de l’industrie. L’implication de prestataires de formation est également prévue. Le programme est codirigé par un représentant des CFF et un de l’UTP.

Mesures relatives aux hautes écoles (H)

Les mesures relatives aux hautes écoles (spécialisées) cherchent de manière ciblée à recruter de la relève et à développer ses compétences. Les entreprises de chemins de fer sont rapidement en réseau avec les ingénieurs de la relève via les enseignants et conseillent les hautes écoles à bâtir pour développer les compétences.

De plus, les mesures contribuent à mettre sur pied des formations et formations continues répondant à la demande, capables de s’imposer sur le marché et spécialisées dans les hautes écoles, sur la base des modules définis. Elles auront une influence positive sur l’image de la branche du rail et augmenteront son attrait pour les jeunes ingénieurs.


 

Renforcer le corps enseignant (H1)

De manière générale, les hautes écoles apprécient les chemins de fer, mais elles manquent souvent d’enseignants au bénéfice de connaissances spécialisées et d’un bon réseau dans la branche. Cet accès difficile des enseignants appropriés aux hautes écoles contribue en sus au fait que seules peu de formations continues sont proposées et que rares sont les coopérations dans le développement des compétences des ingénieurs de demain. De plus, les activités d’enseignement exercées à titre accessoire ne sont pas très attrayantes vu l’augmentation de la charge de travail. Renforcer les activités du corps enseignant et établir un réseau d’intervenants qualifiés permettrait de réduire ces obstacles.
 

Augmenter la visibilité (H2)

Le système et la technique ferroviaires sont très attrayants pour les ingénieurs de demain, du fait des nouvelles technologies, mais aussi de la variété de leur communauté de systèmes. En augmentant la visibilité des sujets de technique ferroviaire, on montre quelles connaissances diversifiées peuvent être acquises lors de formations et formations continues, puis transférées dans la pratique. Cette mesure peut se faire p. ex. par des travaux de diplômes, des exemples de cas ou des cas réels de la branche. Le projet du Railway Summer Camp est un exemple de quick win déjà mis en place.

Mesures relatives à la formation continue (W)

Modularisation

La modularisation, principale mesure du programme, se fonde sur les blocs Système ferroviaire, Production ferroviaire, Matériel roulant, Interaction et Infrastructure. Elle est issue de plusieurs ateliers réalisés en février 2021 et regroupant une cinquantaine d’experts des entreprises ferroviaires, des partenaires de l’industrie et des prestataires de formation.

Téléchargement
Modules élaborés pour la formation en technique ferroviaire, état en juin 2021 (PDF)

Un module est un élément qui se suffit à lui-même, qui récapitule les sujets de manière intelligente et qui dure entre 24 et 40 leçons sur trois à cinq jours. Les modules répondent au besoin croissant de formations individualisées. La combinaison de plusieurs modules mène à un CAS, plusieurs CAS à un MAS.

La conception des modules ne met pas seulement l’accent sur l’élaboration d’offres classiques dans les institutions de formation. Elle examine aussi des solutions et des offres de la branche, notamment en étoffant les cours existants des entreprises ou en privilégiant la pratique, par exemple au travers de stages. L’évaluation de telles offres permet de tenir compte du risque que le besoin initial élevé entraîne une (sur)offre de cours dont l’organisation pourrait être remise en question à plus long terme, en particulier d’un point de vue financier.

Téléchargement
Résultats des ateliers sur les modules, état en mars 2021 (PDF)

Conception des modules

Sur la base du sondage effectué auprès de la branche, 22 modules ont été jugés prioritaires. La comparaison avec les offres de formation continue existantes indique que 10 à 16 modules existent déjà dans une forme similaire ou sont en cours de lancement et peuvent donc être réalisés rapidement.

Modules prioritaires:


 

Pour que la mise en œuvre se fasse de manière coordonnée et correcte, la conception doit être étroitement accompagnée par la branche. Il est particulièrement important que les entreprises de la branche fournissent elles-mêmes des prestations. En effet, ce sont elles qui possèdent le savoir requis et les expériences pour appliquer les mesures. Des ressources en personnel sont nécessaires en conséquence.

Les spécialistes intéressés à participer à la conception des modules ou à œuvrer en tant qu’intervenants sont priés de s’adresser à bte@utp.ch. 

Mesures relatives aux quick wins (Q)

Intitulé «Les ingénieurs pour le rail, le rail pour les ingénieurs», le premier Railway Summer Camp, une formation-découverte qui a ouvert les coulisses de la technique ferroviaire à quarante futurs ingénieurs à la mi-septembre 2021. Vous trouvez les informations détaillées concernant l’édition 2021 ici.

Du fait de son grand succès, le Railway Summer Camp sera reconduit ces prochaines années. Les travaux de préparation ont déjà débuté.
Avez-vous des suggestions, des propositions ou envie de participer à l’organisation du Railway Summer Camp? Nous recueillons volontiers des idées de points du programme, des intervenants et des collaborateurs pour l’année prochaine. Contactez-nous à l’adresse railwaysummercamp@utp.ch.

Plus de mesures quick wins sur la page Formation spéciale ferroviaire.




Plus d’informations

Les membres ordinaires peuvent accéder directement aux documents et procès-verbaux des séances de la commission Technique et exploitation ferroviaire (CTEF) et de ses groupes d’experts et de travail ainsi qu’à ceux de la commission KOSEB de l’Office fédéral des transports.