Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage (public)

Actualités du monde de l’UTP
 
 

S’abonner à la Newsletter TP (public)

Informations destinées aux cadres des entreprises membres
 
 

S'abonner à UTP INSIDE (public)

Informations spécialisées bus, TRV/trafic local, trafic marchandises, trafic touristique, formation, RH, finances
 
 

S'abonner à RTE NEWS (public)

Informations spécialisées sur l’Ouvrage de référence en matière de technique ferroviaire (RTE)
 
 

TECH NEWS (restreint)

S’enregistrer et s’abonner

Informations spécialisées sur la technique et l’exploitation ferroviaire
 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
UTP INSIDE
TECH NEWS
RTE NEWS
gornergrat
vbz
SGZ
MGB
CJ
bvb
Médias > Des transports publics routiers plus rapidement propres grâce à un financement initial de la Confédération

Des transports publics routiers plus rapidement propres grâce à un financement initial de la Confédération

28.6.2022 | La commission des transports du Conseil national (CTT-N) a approuvé aujourd’hui une initiative demandant l’élaboration d’une base légale selon laquelle la Confédération doit participer au financement des bus de transports publics équipés de motorisations respectueuses de l’environnement. L’initiative passe à présent à la commission du Conseil des États. L’Union des transports publics (UTP) et la LITRA saluent cette décision, car elle permet que les transports publics parviennent plus rapidement au zéro émission nette de gaz à effet de serre et renforce leur rôle prépondérant comme moyen de transport de masse dans la mobilité climatiquement neutre du futur. Les transports publics font partie de la solution dans la politique climatique.

En passant rapidement des bus diesel à des bus entraînés par des motorisations respectueuses de l’environnement, les transports publics contribuent largement à ce que le pays atteigne les objectifs climatiques qu’il s’est fixés. Moyen de transport propre et très efficace énergétiquement, les transports publics jouent en effet un rôle capital dans le débat climatique. Or pour qu’ils fassent encore mieux, les flottes de bus doivent rapidement elles aussi devenir neutres en CO2.

Afin de parvenir à cet objectif, l’UTP et la LITRA demandent depuis longtemps que la Confédération octroie un montant forfaitaire pour chaque bus équipé d’une motorisation propre mis en service, au sens d’un financement initial, pendant une durée limitée. Dans le trafic commandé, c’est uniquement grâce à cette aide que les transports publics pourront rouler bientôt sans émettre de CO2. Le financement ne doit pas privilégier de technologie, c’est-à-dire qu’il pourra être attribué aussi bien à des bus électriques qu’à des bus à hydrogène.

La promotion des motorisations respectueuses de l’environnement par la Confédération dans les transports publics était déjà prévue dans la loi sur le CO2 refusée de peu en votation populaire l’année dernière. En approuvant l’initiative, la CTT-N a souligné l’urgence d’agir dans le domaine. Elle a envoyé un signal fort selon lequel le passage aux moteurs propres doit accélérer. L’Union des transports publics et la LITRA s’en félicitent.

Renseignements

Martin Candinas, président de la LITRA  |  078 841 66 86
Ueli Stückelberger, directeur de l’UTP  |  031 359 23 35 / 079 613 77 01

Téléchargement

Communiqué de presse (PDF)