Alter Browser

Se connecter


Bourse d'emploi

Bourse d'emploi

Postes vacants dans les entreprises de transport.

continuer
Newsletter

S'abonner à eVoyage

 

S'abonner à RTE NEWS

 

e-newsletters

Newsletter des tp
eVoyage
TECH NEWS
RTE NEWS
MGB
bernmobil
CGN
NStCM
VBZ
Médias > La 2e vague de Covid-19 plombe le trafic ferroviaire

La 2e vague de Covid-19 plombe le trafic ferroviaire

8.2.21 | Au quatrième trimestre comme aux précédents, le trafic voyageurs ferroviaire a subi une forte baisse de la demande en raison de la crise du coronavirus. Les quantités transportées dans le trafic marchandises ferroviaire se sont quant à elles maintenues.
 
L’année 2020 a été difficile du fait de la crise du coronavirus, et la branche des transports publics n’a pas été épargnée. Les chiffres actuels du rapport trimestriel indiquent que la demande du trafic voyageurs ferroviaire a connu une diminution massive au quatrième trimestre également. Durant la période d’octobre à décembre, 3,06 milliards de personnes-kilomètres ont été effectués en train, soit 44 % de moins que l’année précédente à la même époque. Le nombre de cas de Covid-19 est reparti en forte hausse au début octobre et s’est ensuite maintenu à un niveau élevé jusqu’à la fin de l’année. Les mesures d’endiguement de la pandémie ordonnées d’abord par les cantons, puis par la Confédération (interdiction des manifestations, heure de fermeture anticipée ou fermeture totale des restaurants, recommandation de télétravail) ont conduit à une baisse de la fréquentation des transports publics. Cette diminution se reflète notamment dans les chiffres des CFF: pour la semaine 53 de 2020, la fréquentation s’est montée à 60 % du chiffre de l’année précédente dans les trains du trafic régional et à 50 % dans le trafic longues distances.

Le trafic marchandises ferroviaire n’a pour sa part pas été touché par la deuxième vague. La demande a même légèrement augmenté en glissement annuel, à hauteur de 1,3 %.

Vue d’ensemble

 
Prestation de transport 4e trimestre 2020 Différence par rapport au 3e trimestre de l’an dernier
Personnes-km (en mia.) 3,06 -44.0%
Tonnes-km nettes (en mia.) 2,97 +1.3%
Sillons-km (en mio.) 49,84 -0.7%

Perspectives

La pandémie de Covid-19 continuera d’influencer la demande en 2021. C’est surtout l’obligation de télétravail en vigueur depuis le 18 janvier 2021 qui devrait avoir d’importants effets sur le trafic pendulaire et voyageurs. Au premier trimestre 2021, la demande ferroviaire sera certainement toujours bien inférieure à la moyenne pluriannuelle d’environ 5 milliards de personnes-kilomètres.
 

Renseignements

Michael Ruefer, directeur suppléant de la LITRA | 031 328 32 37
Floriane Moerch, porte-parole de l’UTP pour la Suisse romande | 031 359 23 32
Bruno Galliker, porte-parole de l’UTP pour la Suisse romande | 031 359 23 38
 

Téléchargements

Communiqué de presse (PDF)