VBZ
BLS

Manifestations spécialisées

´╗┐Informations à retenir concernant les manifestations et conférences spécialisées

Conférence Kontiki
22 et 23 juin 2017, Bolzano

59. conférence Kontiki des 22 et 23 juin 2017, Bolzano

Une association de droit public pour la culture de la mobilité a été créée à Bolzano afin de réunir les éléments régionaux et suprarégionaux du mix de mobilité en coopération entre l’administration et les transports publics et de garantir une présence uniforme de l’ensemble des moyens de transport multimodaux.

Le potentiel et les conditions d’une offre transnationale ont été démontrés sur la base de l’exemple du «Südtirol Pass». Outre un développement continu, un système tarifaire garantissant des offres de transport au client et une reconnaissance mutuelle des tarifs aux prestataires est nécessaire.
 
Le Tyrol n’est pas uniquement identifiable en tant qu’entité géopolitique à travers le tunnel de base du Brenner et la «chaussée roulante», mais également par les offres intermodales des ÖBB pour les pendulaires et les touristes.
 
Lors de la 59e conférence Kontiki, à Bolzano, des intervenants italiens, allemands, autrichiens et suisses ont par ailleurs démontré comment les systèmes de distribution évoluent à l’ère numérique en direction de la simplicité et de la convivialité pour la clientèle.
 
Les présentations de la 59e conférence Kontiki de Bolzano sont disponibles au téléchargement sous ce lien.

Les informations détaillées ne sont disponibles qu'en allemand.


Example «lezzgo»

Avec l’application lezzgo, acheter son billet avant de monter dans le train, le bus ou le tram fait partie du passé: l’application pour voyager-en-bus-en-tram-ou-en-train-et-payer-plus-tard, compatible avec iOS et Android, vous permet de voyager au sein de plusieurs communautés tarifaires sans devoir vous préoccuper des tarifs ou des billets. Elle fonctionne selon le principe de montée/descente, ou «check in, check out»: il vous suffit de monter dans le moyen de transport de votre choix, d’activer l’enregistrement par GPS et de vous déconnecter une fois à destination. À la fin de la journée, lezzgo calcule automatiquement le meilleur prix pour les trajets effectués, au maximum au prix d’une carte journalière.
 
Pour en savoir plus, visitez le site YouTube.

 
Heinz Tresch
ch-direct
Fachbereich Vertrieb und Systeme

´╗┐

Conférence Kontiki
9 et 10 mars 2017, Francfort-sur-le-Main

 

   
58e conférence Kontiki des 9 et 10 mars 2017, Francfort-sur-le-Main

Placée sous le titre «Billet électronique et innovations: deux mondes différents?», la conférence Kontiki s’est penchée les 9 et 10 mars 2017 sur la question de l’importance du rôle de moteur d’innovation des prestataires de transports publics dans la transformation numérique ou si d’autres acteurs contestent ce rôle à notre branche.

 


La première partie de la conférence a été consacrée aux solutions actuelles dans la région Rhin-Main. La communauté de trafic Rhin-Main teste depuis 2016 auprès de clients volontaires le «RMVsmart», qui réside dans l’application d’un tarif simplifié (prix de base additionné d’un prix dépendant de la distance). L’essai offre la possibilité de tester différentes approches et innovations dans la pratique et avec peu de dépenses (par exemple la différenciation de l’offre pour les clients fidèles, l’effet de guidage du trafic des tarifs ou l’identification des critères de décision des clients).

D’autres approches présentées ont montré que la branche ne restait pas les bras croisés. La communauté de trafic Rhin-Ruhr teste actuellement la billetterie financée par la publicité: les clients qui regardent une annonce publicitaire peuvent voyager gratuitement. La présentation du recours à des applications de jeux a également illustré une possibilité intéressante de transmettre des messages et de l’information à la clientèle de façon ciblée: l’approche ludique permet de toucher des groupes-cibles spécifiques, par exemple les jeunes.

Des acteurs importants ont présenté leur position dans la distribution de demain en tenant particulièrement compte des plateformes de mobilité. Les principaux aspects discutés ont été les propres intérêts des prestataires et le modèle d’affaires choisi.

Le prestataire de plateforme de mobilité «moovel» a revendiqué une gestion transparente des données et la mise à disposition d’une solution globale. Il construit le standard, et les transports publics peuvent participer à la poursuite de son développement. L’accent est actuellement mis sur la rapidité d’utilisation pour les clients et les clients occasionnels. Etant donné que la branche des transports publics ne met actuellement pas inconditionnellement ses données à disposition des prestataires de plateformes de mobilité tels que Quixxit ou moovel, ces derniers n’ont pu se développer que lentement jusqu’à présent.

Différents représentants de la branche ont plaidé pour un positionnement fort de celle-ci à travers le maintien systématique d’une gestion autonome des données clients, la mise à disposition de ses propres offres et l’application de ses propres modèles d’affaires. L’appel à constituer ou à proposer une plateforme propre aux transports publics réduit la dépendance envers les plateformes ou les services de distribution de tiers. Dans ce contexte, les transports publics doivent développer leurs propres modèles d’affaires.

Dans ce cadre, le VDV, association allemande des entreprises de transport, a présenté son initiative d’interconnexion avec les caractéristiques centrales suivantes: réduction des obstacles à l’accès (c.-à-d. réduction de la complexité tarifaire), uniformisation de l’information à la clientèle et renforcement de l’orientation sur les besoins de la clientèle.


La présentation et la visite de deux laboratoires d’innovation de la DB (d-Labs) à Francfort constituaient un point important du programme et ont donné un aperçu intéressant de la manière d’y travailler. Des partenaires internes et externes sont réunis au sein d’un réseau. Sur cette base, des «prétotypes», à savoir des exemples d’application simplifiés, sont rapidement élaborés (par exemple à l’aide de briques Lego). Lorsqu’une idée est évaluée positivement par les clients, elle est ensuite poursuivie sous forme de prototypes, puis de manière opérationnelle. Le laboratoire d’innovation assume le rôle de médiateur et examine les idées de façon impartiale. Les idées et les approches issues de l’extérieur de l’entreprise et de la branche sont identifiées et introduites. Dix personnes travaillent actuellement au d-Lab pour les différents secteurs d’activité de la Deutsche Bahn (DB).



Vous pouvez télécharger les exposés de la 58e conférence Kontiki de Francfort-sur-le Main au moyen de ce lien.

Les informations détaillées ne sont disponibles qu'en allemand.

Martin Perrez
ch-direct
Distribution et systèmes


Archiv

Jahr
2016
2015